Pages

vendredi, février 26, 2010

Dessins et pyrogravure...

En fait, pour prolonger ce que m'inspire l'usage du travail de la matière comme première donne, ça me fait penser à un monde de l'ombre, un monde du dedans, genre l'enfer en quelque sorte... enfin, le truc que je n'aime trop soulever spontanément. Pour autant, si je veux faire joujou avec ma truelle, il va bien falloir trouver de quoi le justifier. Et c'est passant par de tels thèmes que ça peut faire sens. So why not ? Alors, je suis allée fréquenter ce sujet aujourd'hui avec la mine de plomb, car ça dessine tout seul tellement cet outil est purement magique. Également, je me suis amusée avec l'outil de mon enfance : le pyrograveur, dont je viens de me servir sur une planchette à découper les légumes, constituée de lamelles de bambous finement amalgamées. Et voilà !