Pages

mercredi, décembre 30, 2009

Expo Pékin




A Pékin, à ce marché de l'art contemporain, le succès fut grand et, gratuitement, il m'a été proposé de donner des oeuvres au musée de Pékin.
Étrange expérience d'un déni du travail artistique où la frénésie du commerce libéré, transforme tout rapport en négociation de marchands de tapis,où de jeunes artistes prennent orgueil à faire des photos des oeuvres en exposition, pour 2 jours plus tard, en présenter leur reproduction fidèle aux artistes étrangers concernés. Il se trouve que ma peinture est trop complexe pour qu'ils aient pu jouer ce jeu avec mes tableaux.
Pendant que ma très intelligente interprète expliquait passionnément les objectifs de ma démarche, j'ai préféré transformer mon stand en évoquant Paris et j'ai dessiné à volonté des "Poulbots" aux visiteurs ravis, invitant les enfants à dessiner à mes côtés, pour échanger nos dessins. En ce sens, ce fut une magnifique expérience.